📚⎜ Les enfants de Joans – C. Barreyre

Bonjour,

J’ai rencontré Célia Barreyre lors de l’Antre des livres à Orange (clic) ce qui m’a donné très envie de découvrir Les enfants de Joans (Flux T1), son premier roman. Je n’ai pas été déçue par ma lecture ! Je remercie vivement Marathon éditions pour ce SP !
Sans compter que ce livre a une histoire particulière dont je vous parlerai bientôt plus en détails…

Titre : Les enfants de Joans
Auteur : CĂ©lia Barreyre (site)
SĂ©rie : Flux /T1
Éditeur : Marathon Éditions (site)

Résumé
Un virus a emporté 30% de la population. L’humanité, traumatisée par cette catastrophe, peine à trouver un remède. Un nouveau malheur la frappe alors : le virus mute. Les enfants commencent à naître avec le syndrome du Joans. Tous les malades sont condamnés.
Lili a 17 ans, elle fait partie des vieux malades du centre médicalisé et sait qu’elle n’en plus que pour quelques années. Bientôt, une crise l’emportera. Mais en attendant, la jeune fille a soif de liberté et envie de profiter de sa vie et de ses amis.
Un jour, deux nouveaux patients arrivent au centre médicalisé où vit Lili. Ils ont quelque chose de différent, un secret qui modifie sa perception de la maladie.
Tout espoir est-il réellement perdu ?

« Si elle adorait son amie de chambrée, elle regrettait l’intimité de la maison de ses parents. L’isolement ici n’était plus qu’un mot dans le dictionnaire. Vous n’étiez jamais seule. Raison médicale, disaient-ils. Si une crise se déclenchait, il devait toujours y avoir quelqu’un à proximité pour alerter le personnel soignant, et c’est pourquoi les chambres était double. Des instants comme celui-ci étaient donc précieux, Lili les volait sur son emploi du temps en prenant des libertés avec ses obligations. Si elle se faisait prendre par les intendants chargés de la bonne marche domestique de l’institut, elle était toute désignée pour des corvée supplémentaires. »

Mon avis
Une touche de magie, une pincée de romance, un soupçon de mystère, un groupe de personnages en nuances et attachants (pour la plupart) : bienvenue au Centre de Traitement et de Soins pour Adolescents (CETSA) et dans l’univers de Célia Barreyre !

Si le début du roman insiste sur les conséquences de la maladie, le syndrome de Joans et ses crises deviennent rapidement secondaires. L’essentiel du roman est ailleurs : dans l’humanité de ses personnages principaux. (Même si je reconnais qu’humanité n’est pas le terme adapté à tous les personnages, mais je n’en dirai pas plus).
J’ai progressivement découvert le campus, son personnel et ses résidents. Les personnages ont chacune leurs forces et leurs faiblesses, ce qui les rend crédibles et attachants (peut-être pas Eli, cela dit). Les atmosphères, les moments de vie et les relations entre les personnages et/ou les groupes sont bien rendues : entrelacement de légèreté et de pesanteur, différences de statuts,…

Tour à tour attachante, forte, emportée, rebelle, et fragile, Lili nous guide dans ce petit univers à part. Elle refuse de laisser la maladie gâcher sa vie et compte bien exploiter toutes les parcelles de liberté qu’offre le CETSA, quitte à en voler d’autres à son emploi du temps rigoureux. Sa petite bande d’amis disparate illustre parfaitement la complémentarité de la diversité.
Autour d’elle gravitent plusieurs personnages : amis, alliés, adjuvants et antagonistes. Un schéma de plus en plus complexe émerge progressivement des interactions entre les personnages et des multiples rebondissements qui parsèment les aventures de Lili et ses amis.

La plume de CĂ©lia Barreyre est fluide et plaisante, elle prend le temps de prĂ©senter les personnages et l’environnement. Difficile de couper la lecture lorsque tout s’enchaine : je l’ai dĂ©vorĂ© d’une traite. Les Ă©lĂ©ments, rĂ©vĂ©lations et rebondissements s’entremĂŞlent, obligent les personnages Ă  se questionner et, avec eux, le lecteur.

Le mot de la fin
Une belle lecture avec des personnages attachants qui ne se laissent pas faire. Les événements s’enchaînent, permettant d’explorer le CETSA (lieu clôt) et l’univers créé par Célia Barreyre. Les personnages sonnent très justes et les interactions donnent un relief supplémentaire à l’intrigue (aux intrigues, presque).
Et le tome 2 sort bientĂ´t ! Ce qui, vu la fin du tome 1, est une bonne nouvelle !

Ă€ bientĂ´t,
Marine

Image de fond issue de Pixabay 

CLI_bannière_2

Une rĂ©flexion au sujet de « đź“šâŽś Les enfants de Joans – C. Barreyre »

Répondre à Marathon Editions Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s