Monde de l'édition

Auto-édition et (fausses) idées reçues

Livre’jour à tous,

Il y a trois principaux modes d’édition : l’édition à compte d’éditeur, l’édition à compte d’auteur et l’auto-édition.
C’est de ce dernier mode dont je souhaite parler aujourd’hui, 21 avril, journée dédiée à l’auto-édition ! Dans cet article, je m’appuie sur mon expérience de chronilectrice et sur les diverses conversations que j’ai pu avoir avec des plumes auto-éditées et d’autres personnes qui se sont intéressées au sujet.

L’auto-édition (ou AE) jouit d’une réputation extrêmement mitigée, principalement liée à de (fausses) idées reçues ou à une (ou plusieurs) mauvaises lectures qui ne sont pas représentatives de l’intégralité des oeuvres auto-éditées.
Je vous propose de partager ces expériences en déconstruisant quelques idées reçues qui nuisent à la (bonne) diffusion de l’AE.

L’AE, c’est pour les auteurs et les autrices
que les maisons d’édition ont refusé

Non, pas toujours, pas toutes, pas pour tous les projets. Les maisons d’édition reçoivent énormément de manuscrits et ne peuvent pas les publier tous, ni même publier tous ceux dont elles reconnaissent la qualité. Des subtilités de plannings et de lignes éditoriales entrent en jeu dans la production d’un livre.
En outre, l’auteur ou l’autrice ne touche qu’un (faible) pourcentage du prix public du livre, entre 6% et 10% en général/moyenne. Autrement dit, la personne ayant écrit le livre est l’une de celle qui perçoit le plus faible pourcentage du prix de vente du livre.

Certaines plumes font donc volontairement le choix de l’AE et n’ont jamais soumis leur texte à une maison d’édition (ME).
Ce choix est motivé par plusieurs points : l’envie de s’auto-publier, conserver ses droits d’auteurs, garder l’entière maitrise de son projet et de son livre, préserver sa liberté créatrice, relever un auto-défi. Et, sur la durée, percevoir un meilleur pourcentage du prix de vente des livres.
Bien évidemment, tous les auteurs et autrices ne sont pas guidés par toutes ces motivations. Il s’agit simplement d’éléments récurrents dans les discours. Chacun a fait son choix pour des raisons qui lui sont propres.

Les textes publiés en AE sont de mauvaise qualité

Comment définir la qualité d’un texte ?
Voici les principaux éléments auxquels je suis sensible : la couverture, les personnages, l’univers ou l’atmosphère, la plume/l’écriture, la cohérence globale, le rythme de l’intrigue, les fautes de langues au sens large.

Force est de reconnaître que la qualité de ces éléments est inégale. Mais elle est inégale partout : j’ai fait de merveilleuses lectures en AE et je suis complètement passée à côté de certains romans de (grandes) maisons d’édition qui avaient théoriquement tout pour me plaire.
J’ai eu de véritable coups de coeur pour des romans d’AE et j’en ai lu d’autres auquel il manquait une correction. De même, j’ai adoré certains romans publiés par de (grandes) maisons d’édition et j’en ai abandonné d’autres qui me paraissaient incohérents, inconsistants (et même certains avec des coquilles !).

Des plumes auto-éditées adoptent une démarche professionnelle et s’entourent des bonnes personnes et de leurs compétences afin de proposer une oeuvre de qualité.
Un roman auto-édité n’est pas le premier jet de son auteur. Il est passé entre plusieurs mains/yeux avant d’être mis en vente : bêta-lecteurs ou lectrices (et des alphas, parfois), correcteur ou correctrice, illustrateur ou illustratrice, graphiste,… Un roman publié en auto-édition suit donc le même parcours qu’un roman publié de manière traditionnelle en ME et rencontre les mêmes professionnels avant de parvenir aux lecteurs et lectrices !

L’AE, ce n’est pas pour moi

Si vous aimez lire, il y a probablement un livre en AE qui peut vous plaire.
L’auto-édition est de plus en plus accessible à chacun. Cette démocratisation de la publication permet à une grande variété de plumes de se lancer dans cette aventure éditoriale. A fortiori, une grande diversité d’oeuvres sortent en AE, dans tous les genres, pour tous les goûts, tous les publics.
À titre personnel, j’ai lu des livres d’AE en imaginaire, poésie et policiers.

Si vous êtes à la recherche d’une pépite d’AE, il en existe certainement une pour vous ! Vous trouverez plus bas quelques liens utiles pour découvrir des romans auto-édités de bonne qualité.
Et si, comme moi, vous ne souhaitez pas acheter sur Amazon, vous pouvez commander votre livre chez votre libraire ou auprès de plateformes spécialisées (cf plus bas).

En ce qui concerne le point de vue de l’auteur ou autrice qui fait le choix de l’AE, je vous mets quelques liens utiles de plumes qui partagent leurs expériences à la fin de cet article.

Du coup, l’AE, c’est quoi ?

L’AE est un mode d’édition qui permet aux plumes qui le souhaitent de garder la maitrise complète de la production de leur livre. C’est extrêmement proche d’un projet entrepreneurial, avec les avantages et les inconvénients que ce choix entraînent. D’ailleurs AE fonctionne comme acronyme pour Auto-Édition et pour Auto-Entrepreneur : simple coïncidence ?

Adopter une démarche professionnelle permet aux plumes qui font le choix de l’AE de proposer des oeuvres de qualité qui n’auraient peut-être pas pu voir le jour dans une maison d’édition. Ou pas de la manière souhaitée par l’auteur.

Si cette thématique vous intéresse comme lecteur, lectrice, auteur, autrice, par curiosité ou par passion, je vous donne rendez-vous les 29 et 30 mai pour un week-end de tables-ronde dédiée à l’auto-édition organisé par Audrey de La Tasse ébréchée (toutes les infos seront disponibles ici).
Une preuve supplémentaire que l’AE permet de faire de merveilleuses rencontres humaines et littéraires !

J’espère que cet article vous a intéressé et aidé à (mieux) comprendre ce qu’est l’auto-édition !
Avez-vous des plumes AE à recommander ?

À bientôt,
Marine

Pour aller plus loin

Cette liste (par ordre alphabétique) n’est pas exhaustive

Ils et elles partagent leurs expériences de plumes auto-éditées :
Laure Dargelos – site autrice 
Aidan Fox – site auteur (mais surtout sur Instagram)
Ielenna – site autrice (et une story à le Une sur Instagram)
R.Oncedor – sur Instagram
Audrey Wiesseldinger – site autrice 
Johanna Zaïre – site autrice 

Chronilecteurs et chronilectrices qui partagent des lectures AE
Booking Crèvecoeur – Instagram / site 
Imagin’encre (ici) : mes publications concernant l’AE  
La Citadelle de mes lectures – Youtube 
La Tasse ébréchée – Youtube / site
Lou des bois – site 
Recto Verso – site 
Vibration Littéraire – Youtube 

Pour acheter des ouvrages d’AE sélectionnés avec soin
La librairie Jeunes pousses vous propose une sélection de romans auto-édités de qualité, que vous pouvez acheter sur sa boutique en ligne. https://librairiejeunespousses.fr 
Escape with a book vous propose des boxs livresques conçues avec passion et réalisées avec soin sur sa boutique en ligne https://escapewithabook.com 

Ils et elles forment ou accompagnent à l’AE
Nathalie Bagadey – site
Cécile Duquenne – site 
Christelle Lebailly – site / Youtube
Association Génération écriture – site et un webzine consacré à l’AE (clic
Portail de l’Auto-édition – site 
Prom’Auteur – site 

Prix promouvant l’AE
Prix des auteurs inconnus – site 

2 réflexions au sujet de “Auto-édition et (fausses) idées reçues”

  1. Bon jour,
    Pour ma part, j’ai auto-édité dernièrement et j’en suis fort content … (ou presque, car l’imprimeur n’a pas pris la bonne version de mon ouvrage et j’ai signé le bon à tirer les yeux fermés … donc il y a deux ou trois choses dans ce tirage qui sont pas comme je veux) 🙂
    En tout cas merci pour cet article fort intéressant 🙂
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s