Chroniques, Littératures de l'imaginaire

📚⎜Sous les ailes du Dieu Corbeau – S. Pintado

Un frisson d’apprĂ©hension face Ă  l’inconnu
Danses de lumiĂšres, danses de noirceur
Le destin s’ouvre
Sublime nature, sauvages Ă©preuves

Livre’jour Ă  tous,

Sous les ailes du Dieu Corbeau m’a complĂštement retournĂ© les pensĂ©es et les Ă©motions ! C’est une lecture puissante et entraĂźnante, dĂ©rangeante et addictive, un coup de coeur sauvage !
Merci Audrey (La Tasse ébréchée) pour cette recommandation !

Sous les ailes du Dieu Corbeau


Plume : Sara Pintado

Édition Noir d’Absinthe (site) 

Pinceau de couverture : Tiphs (site) 

Pinceau intérieur : Marion B. (site) 

Résumé

Jenarp est le fils cadet d’un roi malade. Ambitieux, dĂ©terminĂ©, fort et droit. À l’approche de l’épreuve des crocs, il angoisse. Sera-t-il Ă  la hauteur ?
Ijpurna vibre avec la musique. Par son Chant, il transmet et sublime la vie. Cependant, Il dĂ©gage une sensibilitĂ© qui n’est pas du goĂ»t de tous

Araxa étouffe dans la pensée étriquée de la cité et de son pÚre. Elle a soif de connaissances et de liberté.
Ils sont trois adolescents qui affronteront bientĂŽt la mystĂ©rieuse Épreuve des Crocs. Ces journĂ©es Ă©prouvantes les mĂšneront aux confins d’eux-mĂȘmes, aux limites du sublime et de l’effroyable


Il est temps d’essayer Ă  nouveau de communiquer avec mes ancĂȘtres Chantants, qu’ils me rĂ©vĂšlent la nature de l’Épreuve des Crocs.
Ma respiration adopte un rythme plus lent. Les rĂ©miniscences du passĂ© s’éloignent, elles se dissipent, disparaissent. Une sensation de paix naĂźt en moi, se rĂ©pand dans mon corps. J’irai vers mon avenir.
Une lumiĂšre vive apparaĂźt dans ma tĂȘte. Une note mĂ©diane, trĂšs douce, naĂźt spontanĂ©ment sur mes lĂšvres. Un mĂ©lange de couleurs, pĂąles et lumineuses, s’étend peu Ă  peu dans mon esprit pour dessiner des formes floues. Non, ce sont des silhouettes.
Tigre-a-dents-de-sabre apparaĂźt au milieu de cette masse de lumiĂšre et de couleurs. Son pelage rayĂ© flamboie tel un soleil levant, ses crocs Ă©tincellent de mille feux. Il dirige vers moi ses yeux Ă©meraude, profonds tels une forĂȘt inexplorĂ©e. Quel soulagement de voit Tigre, depuis le temps qu’il ne s’était pas manifestĂ© Ă  moi !
Remercie tes chats, Ijpurna, ce sont eux qui m’ont attirĂ© vers toi.
Je réprime un sourire. Flamme et Demi-Lune ont eu raison de me déranger. [
]
– Tigre, je t’en prie, dis-moi en quoi consistera l’épreuve.
Non, mon garçon. Ce serait trop facile. L’inconnu t’effraie ? Affronte-le.

Mon avis

Un roman complexe, puissant, parfois dĂ©rangeant, parfois poĂ©tique, qui m’a irrĂ©sistiblement saisie, sortie de ma zone de confort et entrainĂ©e dans ces paysages sauvages sur les traces de ses personnages ! Une vraie rĂ©ussite qui m’a laissĂ© complĂštement retournĂ©e !

En quelques phrases, j’étais plongĂ©e dans l’atmosphĂšre particuliĂšre et saisissante du roman. Les Ă©lĂ©ments rĂ©sonnent entre eux, les liens se tissent progressivement, jouant avec les attentes, hypothĂšses et Ă©motions.
La sociĂ©tĂ© s’incarne avec les multiples narrateurs dont les expĂ©riences complĂ©mentaires se rĂ©pondent. Injustice, violence physique et implicite, ambitions, trahisons et passions s’entremĂȘlent avec des touches de douceur, musique, amour, confiance et fidĂ©litĂ©. Les nuances et intĂ©rĂȘts contradictoires prennent corps pour mieux prendre vie et deviennent des enjeux au fil des chapitres.

Pris dans un maelström de dĂ©sirs et aspirations, Jenarp, Ijpurna et Araxa se cherchent. Au-delĂ  des difficultĂ©s induites par l’Épreuve des Crocs elle-mĂȘme, les trois jeunes gens affrontent douleurs et dĂ©mons intĂ©rieurs, dans la souffrance et parfois dans la joie. Ils se confrontent Ă  l’espoir et Ă  la noirceur qui habitent en chacun Ă  un degrĂ© variable. De nombreuses Ă©preuves jalonnent leurs parcours et des sujets forts et douloureux sont abordĂ©s.
J’ai Ă©tĂ© profondĂ©ment marquĂ©e par les parcours extrĂȘmement courageux et saisissants d’Ijpurna et Araxa. La sensibilitĂ© de l’un et l’esprit rebelle de l’autre en font des personnages qui m’ont particuliĂšrement touchĂ©e.
D’autres personnages prennent Ă©galement la parole et apportent des nuances supplĂ©mentaires Ă  cette peinture d’ombres et lumiĂšres humaines et intimes.

La plume de Sara Pintado dĂ©peint avec finesse et une certaine douceur la beautĂ© comme l’horreur. Elle m’a ravie le coeur et happĂ©e dans son monde, tour Ă  tour Ă©mue et secouĂ©e, Ă©merveillĂ©e et rĂ©vulsĂ©e, captivĂ©e et dĂ©chirĂ©e.
J’ai pĂ©nĂ©trĂ© dans les pensĂ©es des personnages, vĂ©cu et souffert avec eux, effrayĂ©e par l’épreuve, fĂ©brile quant Ă  la suite.
Puis je suis arrivĂ©e Ă  la fin. Avidement. Et je n’ai qu’une chose Ă  dire Ă  son sujet : je veux la suite !

J’ai Ă©normĂ©ment apprĂ©ciĂ© l’expĂ©rience de lecture ! La mise en page et le papier sont agrĂ©ables Ă  bouquiner, la couverture est sublime et l’illustration intĂ©rieure est magnifique !

Le mot de la fin

En refermant le roman, un grand vide. Mes pensées et mes émotions étaient complÚtement incohérentes. Bouleversée.
Sous les ailes du Dieu Corbeau est un roman puissant qui m’a complĂštement retournĂ©e ! Il aborde avec sensibilitĂ© la difficile passage Ă  l’ñge adulte Ă  travers plusieurs regards, il tisse une peinture complexe d’un univers fouillĂ© entremĂȘlant noirceur atroce et sublime douceur.

Quelle est la derniĂšre lecture qui vous a complĂštement mis Ă  l’envers ?

À bientît,
Marine

Image d’en-tĂȘte rĂ©alisĂ©e avec Canva.