Enora E02

coittri, le 18ème jour de sarm,  2624
Fujimora, île de Neylis, Archipel de Ney

Cher journal,

Lucien avait l’air préoccupé, aujourd’hui. Une histoire de mauvais tests, m’a-t-il dit. Mais ça a l’air plus grave que ça… Et il ne lâchait pas sa sacoche des yeux, ça ne lui ressemble pas d’être aussi nerveux…
A part ça, ça m’a fait plaisir de le revoir ! Mes parents lui avait confié une longue lettre pour moi.
Une lettre disons… très enthousiaste quant au fait que je « fréquente » à nouveau LE Lucien Magloire de Raliomèn… Je me tue à leur répéter que… mais non, rien à faire…

Aujourd’hui, on a commencé le module de cours sur la mythologie des hinoatts, quelle casse-tête !!
Quand on aura une vision globale, je ferais un schéma, mais pour l’instant…
Il y a plusieurs génération qui se croisent et se mélangent, ou pas, à l’inverse…
Mais cela permet de mieux comprendre leur manière de voir le monde. Les hinoatts sont nos plus proches voisins, à nous les humains. Extérieurement, ils sont un peu comme nous : deux bras, deux jambes, une peau plus claire que la notre, souvent de plus petite taille. Leur vision du monde, par contre, est très différente…
Je me demande vraiment comment ils ont créé leur mythologie… Il y a plusieurs générations de dieux, chaque dieu est rattaché à un symbole (genre, la beauté, la guerre, l’art,…). Et comme il y a deux panthéons différents plus ou moins concurrents, ils choisissent à quel panthéon ils donnent la plus grande autorité. Le choix est fait par le gouvernement quand il y a une religion d’Etat, ou par d’autres niveaux : la région, la ville, le quartier, la famille,… Et évidemment, ça marche différemment dans chaque pays…
Je vais définitivement devoir faire des schémas pour mes partiels…
Et dire que le prof a dit que le système de croyance des lenjols serait pire à apprendre…
J’adore la mythologie et j’aime beaucoup ces cours, mais je crois que je les aimerais encore plus si je ne devais pas les connaître par coeur ^^

Mais revenons à leur vision du monde.
Les hinoatts accordent une bien plus grande importance à la valeur de toute vie que les humains, au sens où tout être vivant a été créé par une divinité et mérite donc de vivre sa vie, et doit être respecté. Les humains accordent de l’importance à la vie aussi, bien sûr, mais ils considèrent plutôt que les autres vies peuvent leur être utiles. Un hinoatt n’asservira pas un animal, mais l’apprivoisera ; un humain, ça dépend…


Marine Ginot, 04/2017
Tous droits réservés

Lire la suite
Tous les épisodes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s