Pause

La nuit l’entoure. L’obscurité l’encercle.
La silhouette sombre est assise sur un cube de pierre claire. Figure imprécise, ses yeux fermés et son visage offert au souffle automnal renvoient une image de sérénité.
La quiétude est inscrite sur ses traits tandis que son vêtement semble presque tumultueux, comme agité par un courant d’air.
Silhouette immobile dans la ville en mouvement, dans la vie en action…
Un oiseau se pose à côté de la main qui repose délicatement sur le socle. Intrigué, il s’approche de la silhouette et tourne lentement autour de son bras. Sa curiosité satisfaite, il reprend son envol avec grâce.

La pierre est froide contre ses jambes.
Frisson.
La fraicheur du soir se faufile entre ses doigts, entre ses cheveux, entre les mailles de l’écharpe. Le vent fait légèrement voler ses cheveux fins, une mèche tombe devant ses yeux, sans entrainer la moindre réaction…

La pierre du socle est froide contre ses jambes.
Eveil.
L’atmosphère du soir se faufile à travers la brume de ses perceptions. Les bruits de la ville qui semblent encore lointains, cette odeur particulière qu’apporte la nuit tombante, un début d’humidité en ce milieu d’automne…

La pierre du socle est froide et inconfortable contre ses jambes nues.
Conscience.
L’éveil du soir se faufile à l’intérieur de ses pensées de plus en plus précises. Oiseaux nocturnes, lumières tamisées, la Lune grandiose dans le ciel, fermetures de magasins, animations des terrasses aux alentours…

La silhouette se lève, s’étire, attend que le léger vertige s’évapore.
Le froid s’est insinué sous les vêtements.
Les écouteurs retrouvent leur place, la musique emporte les pensées.
Les mots retrouvent leur sens, la course emporte la silhouette.


Marine Ginot, 11/2017
Nouvelle-minute
Tous droits réservés

Une réflexion au sujet de « Pause »

  1. C’est superbement écrit, chapeau!
    C’est très poétique et contemplatif comme petite nouvelle, j’aime beaucoup ce style là, ça laisse rêveur. J’aime aussi beaucoup ce thème que tu as choisi, de sérénité et d’envoutement dans l’espace et le temps. On ressent bien cet atmosphère à la lecture. Encore chapeau! ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s