Enora E06

seyki, le 23ème jour de larvi
Fujimora, île de Neylis, Archipel de Ney

Cher journal,

Journée inutile de cours et de bibliothèque…

Le prof a repassé trois heures à nous dire que les hinoatts sont physiquement comme les humains, mais avec une peau plus pâle et une plus longue longévité, qu’ils sont l’une des trois espèces dominantes de Menshraï, avec les humains et les kérimis…
Ah, et qu’ils sont polythéistes…
C’est vrai qu’il ne nous l’a pas suffisamment répété… Et qu’on n’a pas non plus eu un test sur les principales divinités et leurs liens de parenté…
Une vraie perte de temps…

Et ça ne s’est pas arrangé à la bibliothèque : un groupe en voyage scolaire a mis le bazar dans la collection de parchemins et j’ai dû tout ranger.
Heureusement que je suis tombée sur une magnifique aquarelle de la forêt volante qui se situe à l’est du continent des hinoatts ! Les couleurs étaient très fatiguées, mais la peinture avait conservé la finesse de sa représentation…
Une vraie splendeur !
Quant à l’émissaire assermenté, on l’attend toujours…

Le vrai point positif de la journée, c’est cette soirée.
Lucien est venu avec un dessert et Nohémys avec une boisson de chez elle. Elle a hésité à venir avec Killian, puisqu’ils se sont plus ou moins réconciliés, mais a finalement décidé que c’était trop tôt. Nous nous sommes installés avec nos assiettes dans mon salon. S’il n’est pas très grand, il est toujours moins petit que celui de Nohémys et Lucien habite trop loin pour qu’on soit à heure en cours demain…
-Tu n’as pas cours, demain ? s’étonne Nohémys.
-Jamais le sèpti, explique Lucien. C’est un jour pendant lequel on travaille sur un projet perso, donc pas d’horaires fixes. Je suis libre de faire la fête tous les seykis !
-Pas nous ! je souris.
-Moi je peux ! s’amuse Nohémys.
-Je sais…
-Les hinoatts ont besoin de moins de sommeil que les humains, explique-t-elle en voyant l’incompréhension sur le visage de Lucien.
-Tellement moins besoin que ça en devient injuste ! je renchéris. Elle est toujours alerte, quelque soit le nombres d’heures dormies…
-Quelle chance ! Je comprends mieux pourquoi les hinoatts de ma classe ont l’air frais après les nuits blanches pour rendre un dossier à temps…
Il fait une tête tellement déconfite que nous ne pouvons pas nous empêcher d’éclater de rire.
-Et tu étudies, quoi, Nohémys ?
-L’histoire. J’ai certains cours en commun avec Enora pour approfondir certaines anciennes croyances et mythologies.
-Pourtant, vous avez le système le plus complexe, non ? s’étonne Lucien. Tu en sais déjà beaucoup…
-Pour avoir lu le cours d’Enora et l’avoir aidé à saisir certaines nuances, ce n’est pas impossible…
-J’avoue que tu m’as bien aidé ! je confirme. Et les hinoatts aiment apprendre, j’ai observé ça, ici…
-La très grande majorité, oui, ça fait partie de notre culture, de chercher à savoir plus loin.  Pour en revenir au cours de croyances, c’est vraiment intéressant d’avoir la version extérieure aux croyances et de découvrir les autres croyances. Sans compter que votre système, il est bien plus bizarre que le nôtre : vous avez tous le même texte et vous n’en déduisez pas tous la même chose… Pourtant, c’est la même langue… Pour moi, c’est bien plus incompréhensible que nos générations de dieux ! Et toi, tu étudies quoi ?
-Les sciences technologiques.
-Vraiment ? Tu travailles sur quel projet en ce moment ?
Nohémys m’avait dit que les hinoatts aimaient avoir un savoir encyclopédique, mais je n’aurais pas imaginé que c’était à ce point : je n’ai absolument rien compris à ce dont ils ont parlé pendant les minutes qui ont suivi… Je peux seulement te dire qu’ils avaient tous les deux l’air passionnés !

Ca me laisse du temps pour écrire. Je suis contente qu’ils entendent bien.

Ils finissent par s’en apercevoir, d’ailleurs.
-On y va ? demande Nohémys.
Elle a repéré une soirée sur le thème de Selëna Hustry, l’héroïne d’une célèbre série de romans fantastiques qu’elle adore. La publicité parle d’une immersion complète dans un univers entre l’ancien et le futur, mâtiné de créatures imaginaires (comme les tigres ou pigeon, par exemple, aucune idée de ce que c’est), d’anges et de démons, de sorciers et magiciens, avec costumes, animations, danses, etc…
Nous partons donc.

Je te raconterai en revenant.


Marine Ginot, 01/2018
Tous droits réservés

Lire la suite
Tous les épisodes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s