Mirage

Je rêvais de tes yeux
Clairs et purs comme l’océan
Ils m’auraient emporté
Dans un ailleurs étranger

Je rêvais d’un regard chaleureux
D’un éclat pénétrant
Il m’aurait transporté
Contre vents et marées

Je rêvais d’un sourire camaïeu
Entre feu et glace, ambivalent
Il m’aurait offert
Le Soleil au coeur de l’hiver

Je rêvais

Puis la réalité m’a rattrapé

Au coeur de mes pensées
À la dérive, je m’enfonçais

Ce n’est qu’un mirage de poème
Une esquisse illusoire
Les nuages, dans le vent, les mots sèment
Et l’esprit, parfois, s’en empare comme miroir


Marine Ginot, 06/2018
Tous droits réservés

Une réflexion au sujet de « Mirage »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s