📚⎜ Un privĂ© sur le Nil – S. Miller et P. Ward

Bonjour Ă  tous,

J’avais entendu parler de Lasser, dĂ©tective des dieux lors d’une confĂ©rence des Imaginales 2019 avec Sylvie Miller (ma visite du salon par lĂ ) et j’ai eu le plaisir de recevoir une proposition de SP sur la plateforme SimPlement (clic). Je me suis donc lancĂ©e Ă  la dĂ©couverte des annĂ©es 30 mythologiques de Sylvie Miller et Philippe Ward.

Titre : Un privé sur le Nil
Série : Lasser, détective des dieux
Auteur : Sylvie Miller (site) et Philippe Ward (site)
Éditeur : Édition Critic (site)

Résumé
DĂ©tective (un peu) ratĂ© ayant dĂ» quitter la Gaule, Jean-Philippe Lasser quitte rarement l’hĂŽtel oĂč il s’est installĂ©. Il attend l’enquĂȘte qui le rendra riche.
Une femme Ă  la beautĂ© enchanteresse pĂ©nĂštre dans le bar oĂč il dĂ©guste tranquillement son whisky. Les regards la suivent tandis qu’elle s’approche de la table de Lasser, son parfum entĂȘtant emplit l’atmosphĂšre. Il s’agit de la dĂ©esse Isis et elle a une mission Ă  lui confier.
En dĂ©pit de sa mĂ©fiance viscĂ©rale Ă  l’égard des divinitĂ©s (de toutes les divinitĂ©s), Lasser doit, bien malgrĂ© lui, accepter l’enquĂȘte. Un contrat qui pourrait faire de lui le premier (et unique) dĂ©tective des dieux
 S’il survit


« Puis l’üle est apparue, majestueuse. Je suis restĂ©e bouche bĂ©e : rien, dans ce que j’avais dĂ©jĂ  vu en Égypte n’égalait en suprĂȘme beautĂ© l’ensemble architectural implantĂ© au nord de Pirek. Le sanctuaire d’Isis d’un blanc immaculĂ©, cernĂ© par une vĂ©gĂ©tation au vert intense, se reflĂ©tait dans les eaux bleues du Nil. Une pure merveille. Le premier pylĂŽne ornĂ© de bas-reliefs s’élançait  vers le ciel avec majestĂ©. DerriĂšre, se succĂ©daient des alignements de fines colonnes aux chapiteaux filment ouvragĂ©s. Ensuite, venait un deuxiĂšme pylĂŽne, plus petit,  auquel Ă©tait accolĂ© un bĂątiment rectangulaire. Tout suggĂ©rait l’harmonie et l’équilibre dans les formes de cette construction. »

Mon avis
Dans un premier temps, j’ai Ă©tĂ© un peu surprise par la structure du roman. Ils compose de plusieurs enquĂȘtes elles-mĂȘmes dĂ©coupĂ©es en chapitres.
Mais la magie de l’univers a opĂ©rĂ© et je me suis laissĂ©e entrainer dans ces annĂ©es 30 mythologiques avec plaisir et quelques frissons !

L’univers est complexe et savamment bĂąti : cette immersion dans une Égypte pharaonique des annĂ©es 30 a Ă©tĂ© un vrai plaisir ! Fantasy, magie et divinitĂ©s se mĂȘlent pour offrir un environnement trĂšs diffĂ©rent de ce que j’ai l’habitude de dĂ©couvrir. J’ai Ă©galement apprĂ©ciĂ© les rĂ©fĂ©rences/rencontres avec d’autres divinitĂ©s n’appartenant pas Ă  la mythologie Ă©gyptienne.
Il m’a peut-ĂȘtre manquĂ© des bases des rĂ©cits mythologique de ces dieux pour comprendre les relations entre les divinitĂ©s et leur façon de considĂ©rer les humains. NĂ©anmoins, tout ce qui est nĂ©cessaire Ă  la comprĂ©hension des Ă©vĂ©nements est bien expliquĂ© au lecteur.

Les personnages sont nuancés, complexes et complémentaires. Chacun, humain, divinité ou chat (!) a une identité et un caractÚre qui lui sont propres.
Lasser est un personnage attach(i)ant : sympathique, rĂąleur, flemmard, tĂȘtu, parfois empotĂ©,

Fazimel, son assistante (et la secrĂ©taire de l’hĂŽtel oĂč il loge) apporte un mĂ©lange de professionnalisme et d’humour Ă  ses dĂ©marches. Elle est dĂ©terminĂ©e ouverte, tĂȘtue et, surtout, elle a une voiture (rose).
Petite mention spécial pour le chat Ouabou (vous comprendrez en lisant le roman
) !

Le dĂ©coupage en enquĂȘtes donne de la densitĂ© au roman, et invite Ă  poursuivre la lecture pour dĂ©couvrir de nouveaux personnages et voyager Ă  travers l’Égypte et, parfois, ses environs.
J’ai particuliĂšrement apprĂ©ciĂ© la rĂ©fĂ©rence au chat bottĂ© 😉

La plume Ă  deux mains m’a beaucoup plu ! Le style est agrĂ©able, fluide, humoristique, et parfois caustique. Elle donne vie Ă  cette Égypte pharaonique des annĂ©es 30, donne Ă  voir l’environnement.

Le mot de la fin
Une trĂšs bonne lecture !
L’univers m’a sĂ©duite et les personnages m’ont beaucoup plu ! L’environnement fouillĂ© est servi par une plume Ă  deux mains habile, fluide et humoristique.
J’ai trĂšs envie de dĂ©couvrir la suite, d’autant que, d’aprĂšs la fin de ce tome 1, d’autres divinitĂ©s vont entrer en scĂšne
 😉

À bientît,
Marine

CLI_banniĂšre_2

Image réalisée avec Canva.

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s