Chroniques, Littératures de l'imaginaire

📚⎜ Laisser les vivants – StĂ©phanie H.

Bonjour Ă  tous,

Laisser les vivants est un livre sensible et dĂ©licat qui donne Ă  percevoir un cheminement intime et personnel. Un arc-en-ciel d’émotions Ă©claire le parcours de Lili sur une eau infinie et mystĂ©rieuse

Je remercie vivement les Ă©ditions L’Alchimiste de m’avoir proposer ce roman !

Titre : Laisser les vivants
Auteur : Stéphanie H.
Édition : Ă©ditions L’Alchimiste (site)

Résumé
Le bonheur, la tendresse et l’amour unissent Lili et Julien. Ils se sont mariĂ©s le week-end dernier, entourĂ©s de leurs proches, illuminĂ©s par le regard chaud de l’autre. L’avenir semble radieux, une croisiĂšre dans les CaraĂŻbes les attend pour un voyage de noce merveilleux.
Une nuit, la tempĂȘte, la panique, la dĂ©chirure.
Leur bateau sombre. Ils se fraient un chemin dans les méandres de fer, rejoignent les canots, la mer. Ils sont séparés.
Dans le canot de Lili, ils sont sept. Sept rescapĂ©s, sept esseulĂ©s. Et l’eau Ă  perte de vue. Commence alors le temps de l’attente, de l’espoir, et des souvenirs.

❝ Tout semblait immobile. Pas une seule traĂźnĂ©e de vent ne venait troubler [la] surface lisse [de la mer turquoise], reflĂ©tant le ciel comme un miroir. Des Ă©clats de soleil rebondissaient de toutes parts, jetant une lumiĂšre aveuglante sur l’horizon. Je plissais les yeux, mis ma main en visiĂšre. Je ne vis rien. De chaque cĂŽtĂ© la mĂȘme image, monotone, infinie. Le monde semblait s’ĂȘtre arrĂȘtĂ©. Il n’y avait que nous sept. Plus que nous sept. Nous, et l’univers qui nous ballottait comme un avion de papier au-dessus d’un gouffre insondable, glissant vers le nĂ©ant dans un trop-plein de lumiĂšre. ❞

Mon avis
Un cheminement personnel sensible aprĂšs la dĂ©chirure atroce de la perte : Lili peine Ă  avancer. À ses cĂŽtĂ©s, autour d’elle, les autres passagers du canot de sauvetage progressent peu Ă  peu aussi, guidĂ© par une plume sensible.

Les pensĂ©es et les souvenirs de Lili l’habitent dans ce petit canot oĂč il n’y a rien Ă  faire. Les chapitres au prĂ©sent alternent avec les souvenirs de sa vie vie d’avant le naufrage. J’ai rencontrĂ© tour Ă  tour les rescapĂ©s et les amis de Lili.
La mélancolie et la peine dominent les passages du présent, chaque personnage a une histoire, une personnalité, dont il dévoile certains éléments aux autres. Ils se comprennent sans se connaßtre, doutent, cherchent à comprendre,
 Et la mer qui semble ne jamais devoir finir

Les souvenirs de Lili montrent un arc-en-ciel d’émotions. Si la joie domine, une touche de mĂ©lancolie, une part de noirceur transparait dans certains passages, dans certains personnages. StĂ©phanie H. propose une histoire de vie avec toutes ses nuances : amitiĂ©, amour, chagrin, famille, grandir,
 C’est la vie de Lili et de son entourage qui prend forme dans ces chapitres.

J’ai beaucoup apprĂ©ciĂ© cet entrecroisement des temps, cette maniĂšre d’approfondir les personnages et leurs relations au fils des ans. Cela leur donne de la profondeur et rend d’autant plus perceptible le chagrin de Lili au temps prĂ©sent.
Complexes, attachants et toujours teintĂ©s de mystĂšres, les personnages s’animent au grĂ© des pages, au grĂ© des passages.

La plume est délicate et poétique, ancrée dans les sensations et les émotions de Lili : elle donne à percevoir le parcours de cette derniÚre sur la mer et dans ses souvenirs.
Subtilement, elle suggĂšre, induit, montre, raconte et peint l’intimitĂ© de Lili, les mystĂšres nĂ©s de cette navigation et les saveurs de la vie.

Les mots de la fin
Une superbe lecture, difficile Ă  interrompre. Le rĂ©cit peut sembler lent, mais il raconte tellement de choses et des dĂ©tails que la tome se densifie. L’alternance entre prĂ©sent et souvenirs est bien menĂ©e et donne Ă  percevoir le cheminement de Lili, sa vie, ses Ă©motions. C’est un ode Ă  la vie qui prend forme au fil des pages.
J’ai eu le plaisir d’avoir vu venir la rĂ©vĂ©lation finale vers le milieu de roman, mais cela ne m’a que davantage accrochĂ© aux pages.

À bientît,
Marine

Image réalisée avec canva.

Ce livre Ă©mane d'un SP

Jeter un oeil dans la bibliothĂšque
Retour Ă  l’accueil