appel Ă  textes, Monde de l'Ă©dition

🍃⎜ Au bout du chemin – Sommaire narratif

Livre’jour Ă  tous,

Au bout du chemin sort le 2 juillet !

Je suis tellement impatiente de le tenir entre mes mains et d’avoir les premiers avis !
Une impatience avec des touches d’apprĂ©hension car j’espĂšre qu’il trouvera ses lecteurs et lectrices !

Comme l’an dernier (clic), cette superbe couverture a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e par Leila Bouslama – Chez CLM (clic) !

J’ai poursuivi avec enthousiasme ma collaboration avec l’Ă©ditrice de Marathon Editions (site) et j’aime Ă©normĂ©ment les univers et les oeuvres de Morgan of Glencoe (site) !
J’ai vĂ©cu une aventure Ă©ditoriale fabuleuse aux cĂŽtĂ©s de Florence et Morgan !

Je suis ravie d’avoir explorĂ© ces chemins de mots avec elles !

DĂ©couvrez en avant-premiĂšre le sommaire narratif que j’ai Ă©crit pour ce nouveau recueil !

Les rumeurs les plus folles circulaient sur la forĂȘt qui bordaient Bout-du-Chemin. Certaines parlaient d’une fĂ©e, La reine de Ceux-de-la-forĂȘt, qui punissait impitoyablement ceux qui abandonnaient leurs dĂ©chets. D’autres Ă©voquaient une pierre dressĂ©e auprĂšs de laquelle les amants maudits pouvait obtenir une aide surnaturelle. Ou Mourir d’amour. D’autres encore mettaient en garde contre d’inexpliquĂ©s faits nocturnes. En dĂ©pit de son Ă©trange rĂ©putation, Bout-du-Chemin Ă©tait un village agrĂ©able.
Surtout tant que l’on ne s’aventurait pas Au-delĂ  du jardin. Ce dernier Ă©tait le vĂ©ritable joyau du bourg. Son calme, ses fleurs rayonnantes, ses arbres majestueux et son Chemin vert Ă©taient trĂšs recherchĂ©s par les habitants des environs ! Ce jardin Ă©tait l’écrin des joies et le refuge des peines. Et, RĂ©vĂ©lation brutale, c’était le dernier rempart avant les dangers de la forĂȘt


Ces lĂ©gendes fascinaient Alex’ depuis l’enfance. Chaque instant passĂ© dans le jardin exacerbait son dĂ©sir d’emprunter le chemin forestier et de DisparaĂźtre sous les fougĂšres. Que peuvent bien abriter ces Ă©nigmatiques ramures ? Quelles fascinantes dĂ©couvertes ?
Telles Ă©taient ses pensĂ©es lorsqu’un Chien-loup passa Ă  toute allure dans un coin de son champs de vision, droit vers la forĂȘt, poursuivi par des enfants malicieux
 Un bond et Alex’ s’élança Ă  leur poursuite. Les enfants renoncĂšrent lorsque l’animal disparut sous les frondaisons, et s’éloignĂšrent en chahutant.
Debout Ă  l’orĂ©e d’un bosquet, Alex’ hĂ©sita.
– Viens ! Promenons-nous dans les bois !
La voix surgissait de nulle part !
– Allez, viens ! C’est ta seule chance de Lever le voile sur ce qui te hante ! Si tu veux allez plus loin, marchons ensemble
Timidement, Alex’ s’aventura sous le couvert des branchages


L’étreinte douce du bois Ă©tait enivrante. Les sons et les odeurs enveloppaient Alex’, l’étourdissaient. Les ombres lui paraissaient Ă©trangĂšres. Comme s’il s’agissait d’un univers diffĂ©rent
 Certaines Ă©taient reconnaissables, fugitivement, un calĂšche, Un pirate Ă  vĂ©lo, le chien-loup qui disparaissait dans le lointain,

– Je suis Le gardien.
Une crĂ©ature en nuances de verts venait d’apparaĂźtre Ă  sa droite.
– Avance Alex’, dĂ©couvre ce chemin qui t’appelle



Êtes-vous prĂȘts Ă  cheminer avec nous ?

À bientît,
Marine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s