Chroniques, Littératures blanches

📚⎜Les saisons sans toi – F. Rigout

Une vague qui submerge
Emporte et noie
Âme de surface à la dérive
Se reconstruire

Livre’jour Ă  tous,

Il y a quelques temps, j’avais envie de lire autre chose que de la fantasy, pour diversifier un peu. J’ai la chance que les éditions L’Alchimiste me propose Les saisons sans toi à ce moment-là ! Une lecture touchante pour laquelle je les remercie vivement !

Les saisons sans toi


Plume : Florent Rigout

Édition : Ă©ditions L’Alchimiste (site)

Résumé

Il a suffit d’une vague pour que le monde de Léo bascule.
Une vague qui l’a laissé sur la jetée, du côté vivant de la rambarde.
Une vague qui a emporté Mathilde, son premier amour et la mère de Lucas, 18 mois.
Et maintenant ?

Sur la corniche, leurs doigts s’étaient effleurés avec, toujours, la même sensation.
La première fois remontait à vingt ans, en terminale S, pendant le cours de mathématiques de Madame Duchauvet. Sous la table pulsait l’électricité des jours précédents, les regards en coin et sourires gênés dans les couloirs. N’ayant que faire des intégrales, Léo cherchait, millimètre après millimètre, le contact furtif d’une de ses phalanges. Petits spasmes tatillons, gauche, droite, avant, arrière, hésitation… Malgré le stress et le coeur à l’apogée, Mathilde ne bougea pas lorsque leurs peaux se touchèrent, échappa juste un sourire espiègle, innocent et ravi à l’attention de la vieille Duchauvet, qui ne comprit pas cette soudaine marque d’affection pour son cours.
Vingt ans déjà. 

Mon avis

Les saisons sans toi est un roman touchant que j’ai globalement bien apprécié.
Le thème du deuil est abordé avec les émotions et le parcours de l’endeuillé et de certains regards de son entourage.

J’ai particulièrement apprécié que le récit prenne son temps : un peu plus d’une année s’écoule entre le drame et la fin du roman. Les parcours et les évolutions au fil des saisons sont d’autant plus crédibles, pleins d’aspérités, de difficultés et de moments-douceur qui surgissent à l’improviste. Les saisons résonnent avec les événements et les sentiments, ce que j’ai bien aimé.
Les points de vue s’alternent et se répondent, apportant nuances et complexité à ce que je percevais des personnages et des relations entre eux. J’ai cependant trouvé certains changements de points de vue maladroits et je ne savais provisoirement plus quel personnage parlait.

Le rythme est assez inégal à mes yeux.
J’ai eu un peu de mal à accrocher au début du roman. Je trouvais que le personnage de Léo s’auto-apitoyait un peu trop lourdement et que certaines explications concernant les relations entre les personnages manquaient de fluidité.
Puis j’ai été embarquée par l’envie de se relever, de se battre, de Léo et ma lecture m’a emportée.

Le personnage de Léo est très touchant. Il sombre et se relève avec un mélange de souffrance et de pulsion de vie, il évolue, laisse faire, affronte sa souffrance et l’absence de Mathilde, redécouvre certains petits bonheurs.
J’ai été assez peu convaincue par la romance qui s’installe, toutefois, son évolution m’a paru davantage crédible.
L’importance accordée à l’amitié m’a en revanche beaucoup touchée et émue. Florian est un personnage riche, attentif, sensible et très porteur de ce roman à mes yeux !

Le mot de la fin

Une lecture touchante, assez fluide, qui retrace un parcours de deuil compliqué. Le personnage principal est touchant et j’ai apprécié de voir les liens qui se tissent et se dénouent suite au drame.
Un roman qui explique davantage qu’il ne raconte certains points du récit et des maladresses dans les alternance de points de vue m’ont parfois un peu coupée dans ma lecture.

Ă€ bientĂ´t,
Marine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s