Enora E04

seyki, le 3ème jour de larvi
Fujimora, île de Neylis, Archipel de Ney

Cher journal,

Le changement de saison n’est pas brutal, cette année, la température est encore presque agréable (pour une température froide, du moins). Mais bientôt, il fera vraiment beaucoup trop froid…
Il paraît que les saisons sont exacerbées sur l’Archipel de Ney, mais je ne suis pas là depuis suffisamment longtemps pour en être sûre.

J’ai échangé avec mes parents grâce à un logiciel, je ne me souviens plus du nom, mais ça marche bien. Le son sautait un peu, mais ça change des lettres !
Ma soeur n’était pas là, ce qui leur a permis de se plaindre de son comportement.
Mon frère était là, donc il s’est plaint du leur.
Typique ^^
J’ai eu droit à mille et une recommendations bien intentionnées mais casse-pieds avant qu’ils en viennent aux deux sujets qui les intéressent vraiment : mes notes et Lucien. J’exagère un peu, mais ils ne s’intéressent pas énormément à mes études de civilisation, ils veulent surtout s’assurer que je n’aille pas dans une impasse…
Je leur ai raconté notre fête de la Maliufinocaé dans les détails, puisqu’ils voulaient tout savoir. Puis la conversation a dérivé sur la vie à la maison, les élections qui commencent à approcher, les études de mon frère, le diplôme de fin de scolarité de ma soeur…
Nous nous sommes dit au revoir plus d’une plus tard !

Dans l’après-midi, on a sonné à ma porte.
Nohémys se tenait sur le seuil, sac à main à gauche, gâteau encore fumant à droite, sourire éclatant, les yeux brillants, les cheveux emmêlés par le vent.
-Tu…, ai-je commencé.
Mais elle ne m’a pas laissé le temps de finir et elle est entrée dans le studio.
-Tu as du thé ? m’a-t-elle demandé depuis la cuisine.
-Dans le placard à droite, ai-je machinalement répondu, avant de la rejoindre.
Nohémys est comme une tornade, il faut suivre ou accepter de se faire emporter. Elle virevolte dans la vie comme d’autres dansent jusqu’à l’épuisement. D’ailleurs, sa longue jupe  damier vole autour d’elle tandis qu’elle s’active dans ma cuisine. Je la regarde faire. Si elle a besoin de quelque chose, elle demandera.
-Qu’est-ce qui t’amène à l’improviste ? je lui demande tandis qu’elle coupe son gâteau et libère une délicieuse odeur de pomme et de cannelle.
-Tu avais mieux à faire ? Tu peux sortir le caramel de mon sac ? Il faut le faire réchauffer…
-Je m’en occupe. Non, j’avais rien de prévu, mais tu aurais pu prévenir…
-J’ai eu des envies de cuisine, ce matin. Si j’avais prévenu, ça aurait ruiné ma surprise…
Je n’ai rien à opposer à l’argument cuisine… Surtout quand l’odeur entêtante du gâteau me fait monter l’eau à la bouche…
Le plateau est bientôt prêt et nous quittons la petite cuisine pour nous asseoir dans le (petit) salon. Nohémys prépare deux assiettes avec une part de gâteau aux pommes et à la cannelle et une tâche de caramel tandis que je sers le thé à la menthe.
-Bon, maintenant, je veux tout savoir sur ce Lucien !
-Tu ne vas pas t’y mettre aussi ! Et toi, alors ?
Elle rougit.
-Il est gentil…
-Et c’est tout ? je la taquine.
-C’est déjà énorme ! Tu sais tout le mal que je pense des humains, des mâles en particulier, alors « gentil », c’est le maximum que je puisse dire, pour l’instant… Il est tellement différent des hinoatts, on ne se comprend pas toujours, mais il essaie vraiment de me comprendre…
Nohémys sort depuis quelques jours avec un humain, une première pour une hinoatt convaincue que les humains sont ignares et mal élevés… C’est arrivant sur Neylis qu’elle a rencontré des humains pour la première fois, mais les préjugés ont la vie dure… On a certains cours en communs, surtout en histoire. Et comme on a dû travailler ensemble sur un exposé, on est devenu amies.
-Et donc, tu vas le garder, ton Killian ?
-Je ne sais pas encore… Lui a l’air de vouloir, mais pour moi…
Une différence fondamentale entre humain et hinoatt ? La notion de fidélité… Pour les humains, sortir ensemble signifie (en général, du moins) être fidèle en sachant que la probabilité d’une rupture est élevée. Pour les hinoatts, sortir avec quelqu’un est pratiquement un engagement à vie. Qu’ils ont longue…
D’où la différence : Killian veut sortir avec elle au sens humain du terme, Nohémys hésite face au côté définitif de la relation hinoatte…
J’ai déjà essayé de lui expliquer que sortir avec lui ne l’engageait pas, mais c’est incompréhensible pour elle… Je ne vais pas tenter une fois de plus, ça nous conduirait dans un dialogue de sourd…
-Comment s’est passé le concert ?
Parce que oui, il l’a emmené au concert.
Puis au restaurant.
-C’était magique !
Ses joues s’enflamment tandis qu’elle se lance de le récit détaillé de sa soirée avec Killian. Je laisse sa voix d’hinoatt opérer. C’est comme de la magie, leur voix vous transporte et vous immerge dans leur récit…
J’adore !


Marine Ginot, 10/2017
Tous droits réservés

Lire la suite
Tous les épisodes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s