Enora E08

uiromi, le 9ème jour d’ima
Fujimora, île de Neylis, Archipel de Ney

Cher journal,

Est-ce que tu te souviens du document très rare que l’on a trouvé dans les archives ? L’extrait d’un carnet de voyage de l’un des (très) anciens Empereurs d’Ieïlizrinn.
L’émissaire assermenté qui doit l’emporter jusqu’en Ieïlzrinn est enfin arrivé ! Le trajet a été plus long que prévu et n’a visiblement pas été de tout repos…
Zilhostynaé (c’est le nom de l’émissaire assermentée) est très impressionnante. Avec sa peau violette, ses longs cheveux sombres et ses grand yeux noirs, elle est fascinante. Sa voix chante quand elle parle. Elle a charisme très particulier…
Les profs nous avaient parlé de l’aura particulière des lenjols, et en particulier des Sonnistes de la Dohémie, mais c’est la première fois que j’y suis confrontée…

J’ai finalement obtenu un congé pour aller voir mes parents en profitant de l’escorte de Zilhostynaé !
Cela fait près de 6 mois que je ne suis pas rentrée à la maison, j’ai hâte ! Mes parents ont un peu (beaucoup) grincé des dents car je rentre toute seule, pour l’instant, mais ils vont avoir une dizaine de jours pour s’habituer à l’idée ^^.
L’arrivée de l’émissaire assermentée chamboule tout, c’est plutôt drôle à observer…
Je fais partie du voyage, mais je n’ai pas particulièrement de responsabilités donc je peux observer les préparatifs.
Zilhostynaé a idées très précises sur tous les détails de l’expédition, qui ne sont malheureusement pas les mêmes que la Conservatrice. D’où une cacophonie ininterrompue de protestations et les allers-retours incessants des bibliothécaires à cause des changements de directives.
Lucien est passé me voir pour me confier des affaires à donner à ses parents. Il est resté interdit devant l’animation qui régnait dans la bibliothèque.
– C’est la guerre ? a-t-il demandé, mort de rire. Ou vous déménagez l’intégralité des livres dans un autre bâtiment ?
– Non non, juste l’expédition pour le parchemin pour Ieïlizrinn, lui ai-je expliqué en souriant.
– Même nos essais ne font pas autant de bazar ! Et pourtant, ils explosent souvent…
Son air volontairement gamin m’a fait rire.
– Tu pars quand ? me demande-t-il.
– Demain ou après-demain, selon le temps qu’il leur faudra pour se mettre d’accord.
– Dans ce cas, je reste avec toi ce soir ! Pour t’aider… Sauf si ça t’ennuie.
– Pas de soucis.
– Ça tombe bien, parce que j’ai quelque chose à te montrer ! Je viendrai te chercher à la fin de ta journée ! Profite bien du capharnaüm, d’ici là…
Il s’esquive avec un air joyeux et taquin avant que je ne puisse réagir.
Sa surprise s’annonce… surprenante…

Tant qu’elle n’explose pas…

– Enora ! Viens nous aider au lieu de bavarder et regarder dans le vide !
La voix de la Conservatrice me rappelle à l’ordre sous le regard narquois de Zilhostynaé.
Je reprendrai mon récit plus tard.


Marine Ginot, 05/2018
Tous droits réservés

Lire la suite
Tous les épisodes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s