📚âŽȘLa Fille de L’Eau T1 — A. Fox

Un voyage initiatique à travers les Sept principautés
Une course folle, contre d’autres Ă©quipes et contre la montre
Un monde de fantasy Ă  dĂ©couvrir au fil des aventures des Éclaireurs

Titre : La Fille de l’Eau Tome 1
Auteur : Aidan Fox
SĂ©rie : La Fille de l’Eau – T1
Éditeur : auto-Ă©dition (page officielle)

Résumé
GagnĂ©e par l’enthousiasme et la passion de son ami Joan, NaĂ«li a acceptĂ© de relever un pari fou : participer Ă  la Coupe des Sept PrincipautĂ©s !
D’une extrĂȘme difficultĂ©, cette course est un immense Ă©vĂ©nement de plusieurs mois qui conduit les coureurs Ă  traverser les sept principautĂ©s du monde imaginĂ© par Aidan Fox. En outre, la tĂ©nacitĂ© et l’agressivitĂ© de certains concurrents oblige Ă  une vigilance de tous les instants. Pour faire face aux Ă©preuves, l’équipe des Éclaireurs possĂšde un atout   cachĂ© : les pouvoirs d’hydromancie de NaĂ«li. Entre terres et mers, la course est lancĂ©e !
Mais cette annĂ©e, une ombre plane sur la Coupe, des participants disparaissent, et les cinq membres de l’équipe des Éclaireurs commencent Ă  mener l’enquĂȘte en parallĂšle des Ă©tapes


« NaĂ«li l’accompagna jusqu’à l’avant du petit navire, oĂč elles s’appuyĂšrent sur le bastingage en admirant le soleil couchant couvrir lentement les bĂątiments de la ville cĂŽtiĂšre. Une lĂ©gĂšre bise s’était levĂ©e, faisant circuler un fin brouillard sur l’eau Ă©tale qui dĂ©voilait par moments le reflet de la citĂ© mĂȘlĂ© au ton cramoisi des nuages. Une peinture qui se perdait dans les nuances de rouge orangĂ© striĂ© de brume blanche, comme si l’artiste avait effacĂ© quelques parties de son tableau pour les couvrir de mystĂšres »

Mon avis
La Fille de l’Eau propose une magnifique aventure Ă  travers les Sept PrincipautĂ©s ! Entre course folle, voyage initiatique et enquĂȘte, suivre NaĂ«li et ses amis (et ses adversaires) a Ă©tĂ© un vrai plaisir !

NaĂ«li appartient Ă  l’équipe des Éclaireurs montĂ©e par son ami Joan. Timide au dĂ©but, elle gagne progressivement en assurance Ă  mesure que son don d’hydromancienne s’affirme et s’affine. DĂ©terminĂ©e, courageuse, ouverte et rĂ©flĂ©chie, j’ai vraiment apprĂ©ciĂ© de la rencontrer au fil des pages.
Joan est nettement plus tĂȘtu qu’elle. Il a une trĂšs grande confiance en ses capacitĂ©s de pilote (de moto) et ses choix et a du mal Ă  acceptĂ© les remarques critiques.
Trois autres personnes voyagent avec eux. Molly est une femme forte et pleine d’assurance (et tĂȘtue). Elle dirige le bateau d’une main experte pendant les Ă©tapes maritimes. Sayan pilote la deuxiĂšme moto et assure Ă©galement la fonction de mĂ©canicienne. Fonçeuse et avec beaucoup de caractĂšre, elle n’hĂ©site pas Ă  dĂ©fendre son opinion. Yadriel est un mercenaire sameda responsable de la sĂ©curitĂ© de l’équipe. Il est posĂ©, attentif Ă  l’équipage, peu bavard et adroit.
J’ai particuliĂšrement accrochĂ© avec NaĂ«li et Yadriel. 😉
Deux autres narrateurs appartenant Ă  l’équipe organisatrice offre d’autres regards sur la Course et les disparitions. 

La Course est trĂšs prenante !
Entre les Ă©tapes difficiles, les piĂšges prĂ©parĂ©s par les organisateurs et les disparitions de certains participants, les participants n’ont pas le temps de s’ennuyer ! Certains passages plus calmes et mĂ©ditatifs permettent de mieux connaĂźtre les personnages et leurs passĂ©s.
À mes yeux, le gros avantage de cette Course est la visite des Sept PrincipautĂ©s. J’étais impatiente de dĂ©couvrir les nouveaux paysages traversĂ©s par NaĂ«li. Surprenantes, crĂ©atives, variĂ©es, j’ai voyagĂ© avec plaisir d’une PrincipautĂ© Ă  l’autre


La plume d’Aidan Fox (dĂ©couverte dans Le Masque et le Sabre) est fluide et entrainante. Elle fait naĂźtre des paysages et des espĂšces, des Ă©vĂ©nements et des souvenirs.

Le mot de la fin
La Fille de l’Eau vous offre un voyage initiatique Ă  travers un univers de Fantasy trĂšs crĂ©atif. Une multiplicitĂ© de personnages d’origines diffĂ©rentes permet d’apprĂ©hender l’univers dans sa complexitĂ©.
Je vous conseille de participer Ă  la Course des Sept PrincipautĂ©s avec les Éclaireurs 🙂
La chronique du tome deux, dĂ©vorĂ© juste aprĂšs le tome 1, arrive bientĂŽt 😉

Belle lecture,
Marine

Vous pouvez retrouvez d’autres chroniques par ici.
N’hĂ©sitez pas Ă  vous abonner au blog ou Ă  ses rĂ©seaux (Facebook – Instagram)

Image de fond issue de Pixabay

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s