📚⎜La magie perdue – V. Portugal

Rattrapée par mes cours, j’ai malheureusement dû m’absenter d’Imagin’encre ces dernières semaines.
Néanmoins, je n’ai pas (complètement) cessé de lire et et je viens vous parler d’un roman fantasy que j’ai beaucoup apprécié : La magie perdue.
Merci beaucoup Ă  Vincent Portugal de m’avoir permis de dĂ©couvrir cette sĂ©rie !

Titre : La magie perdue
SĂ©rie : Le souffle des dieux /T1
Plume : Vincent Portugal
Édition : auto-édition (site)
Pinceau de couverture : Wahya

Résumé
Les dieux irriguent le monde de leur magie, donnant Ă©nergie et confort aux six nations.
Prince du Royaume Végétal, Angelo s’est construit une double identité, une vie cachée qui lui permet de sortir du palais et d’être libre. Hanté par des cauchemars mystérieux et récurrents, enchaîné au palais, prince malgré lui, Angelo se cherche au coeur d’enjeux et secrets qui lui échappent…
Dans l’ombre, une antique prophétie est en marche…

❝ Alors que je l’incitais à accélérer l’allure, [Rébus] témoignait d’un soudain intérêt pour les portes décorées de couronnes séchées. Je perdis mon sang froid lorsqu’il déboutonna sa veste.
« Pas besoin d’en rajouter, tu vois bien que je me gèle ! »
Il se moqua par de petits applaudissements.
« Incroyable, tu avoues enfin ! J’attends ça depuis des heures.
– Je n’avais pas froid, jusque-là, mais tu nous fais tourner en rond… »
Il haussa les yeux au ciel. Les étoiles qui commençaient à apparaître témoignaient de son sadisme et de ma mauvais foi. Je gagnai une mince victoire quand il se reboutonna. La température n’a changea pas et je priai pour que mon calvaire se termine vite. Un dieu apitoyé dut m’entendre, car mon voeu fut exaucé quelques rues plus loin, après avoir traversé une bonne moitié de la citadelle.❞

Mon avis
Une très bonne lecture, fluide et entrainante, dans un univers cohérent, captivant et original. J’ai été particulièrement conquise par le fonctionnement de la magie !

Un continent en forme d’anneau, six nations accueillant chacune une forme particulière de cristaux de magie. Dans ce monde, la magie des mots donne sa puissance à la magie des cristaux. La poésie libère et guide ces pouvoirs vers une fonction particulière, selon le poème et le talent de celui qui le crée et/ou l’utilise.
En filigrane de cette magie devenue énergie transparaît un soucis pour l’environnement et la sur-consommation de ces énergies magiques. Un message mêlant la subtilité des allusions et des implications pratiques.
L’univers est cohérent et complet. Chaque nation a été développée en lien avec la magie de son territoire, avec des pratiques et une culture propre, un monde enrichi et développé par des échanges entre les pays. À cela s’ajoute un territoire central neutre et une foi commune (accompagnée de ses mythes), ce qui aura son importance dans le récit.

Le récit est porté par Angelo, prince malgré lui du Royaume Végétal. Entre désir de liberté, confort de l’enfance, soif de grandir et méfiance des responsabilités, l’adolescent reconstruit sa place au palais. Volontaire, curieux, joyeux et taquin, il se retrouve peu à peu confronté à des mystères et des allusions qui l’intriguent. Au fil de ses découvertes, secrets et faux semblants apparaissent et l’enveloppent…
La double vie d’Angelo permet d’explorer les différentes facettes de la capitale dans laquelle il vit et de rencontrer des personnages variés. Ces personnages secondaires sont complémentaires, plutôt bien nuancés (même dans leurs attitudes parfois bornées) et donnent de la profondeur au récit et au narrateur.
À la croisée des personnages et des fils de narration, l’intrigue est bien rythmée, alternant péripéties et pauses, actions et développement des pensées et des personnages. Les éléments se dévoilent progressivement, jouent avec les attentes, entrainent toujours plus loin dans la lecture…

L’encre s’écoule et la plume file, fluide, entrainante, poĂ©tique, dans l’action et la description, teintĂ©e d’un soupçon d’humour. Les poèmes de magie s’insèrent dans les phrases de narration. Le monde prend forme, mot après mot, entre merveilleux et obscuritĂ©s, mĂŞlant ville et Ă©nergies naturelle-magiques.

Le mot de la fin
Une belle lecture, fluide et entrainante, poétique et dynamique, mettant en valeur une magie originale, un univers captivant, la langue et la nature.
Dans ce monde où les mots sont la source de la magie, Angelo se chercher et se construit progressivement, au fil de ses aventures et découvertes. Des fils d’intrigues se mettent en place, s’imbriquent peu à peu. Complots, légendes et révélations s’entremêlent…
J’ai hâte de découvrir la suite !

Ă€ bientĂ´t,
Marine

4 rĂ©flexions au sujet de « đź“šâŽśLa magie perdue – V. Portugal »

      1. C’est dommage.. Si vous vous vous le procurez, sachez qu’on l’interroge en introduisant un coupe-papier en bois dans le livre et que la pointe de ce coupe-papier vous indique un oracle très précieux.
        Cordialement.

        J'aime

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s