📍⎜ Virtua’Livres – Ă©d. mars 2020

Virtua’Livres, salon du livre numérique
OĂą comment j’ai, pendant le mĂŞme week-end, « apprivoisĂ© » Discord, dĂ©couvert de nouveaux auteurs et artistes et passĂ© deux jours face Ă  un Ă©cran !

Le salon en bref :
Nom : Virtua’Livres (serveur discord)
Âge : indéterminé – éd. mars 2020
Genre : Festival des créateurs de livres et de l’imaginaire
Date : 29 mars – 1er avril 2020
Ville : Discord (enfin, si ça compte)

J’ai appris l’existence de ce salon par hasard, au détour d’un post Facebook des éditions Séma (leur site).
Luka, grand intendant de Virtua’Livres, membre de l’équipe organisatrice et assistant-éditeur chez Séma éditions, a accepté de me parler de la genèse du projet.
[Nota : ce qui suit n’est pas une transcription fidèle de ce qu’il m’a raconté] 
Il était une fois, il n’y a pas si longtemps, dans une galaxie pas si lointaine, une situation inédite. Les gens retenaient leur souffle, guettant les informations, intrigués, fascinés, voire effrayés. Puis l’information est tombée. Du jour au lendemain. Limiter ses déplacements. Des lecteurs bloqués chez eux, privés de sortie en librairies, bibliothèques et salons. Des éditeurs et des auteurs qui voient les manifestations littéraires (et pas que) s’annuler les unes après les autres. Des librairies fermées pour une durée indéterminée.
De cette situation douloureuse pour les éditeurs, les auteurs et les créateurs émergea au coeur de Séma éditions une idée folle, géniale, novatrice, unique au monde. Et si on organisait un salon du livre virtuel ? Ils avaient un discord pour leur maison d’édition et des personnes capables de gérer l’événement et ses aspects technologico-problématiques. L’idée a pris forme au fil de leurs conversations avec une volonté ambitieuse : la première édition devait avoir lieu fin mars !
Lancé avec conviction et enthousiasme, le projet a pris forme grâce au travail de l’équipe et des auteurs, artistes et exposants qui l’ont rejoint. L’équipe organisatrice s’est élargie pour faire face à l’ampleur de la tâche. De canaux textuels en salons vocaux, tout a été testé, géré, adapté au fil des besoins et aléas.
Virtua’Livres a « ouvert » ses portes (virtuelles) et dĂ©brouillardise et improvisation ont Ă©tĂ© la clĂ© de la rĂ©ussite de cette expĂ©rimentation !
Luka souligne qu’ils seront mieux organisés pour la prochaine édition, fin avril, et que les (nombreuses) candidatures exposants commencent déjà à arriver.

Pour être honnête, j’étais initialement à la fois très emballée et un peu sceptique.
Emballée parce que cette initiative me permettait de participer à un salon depuis mon canapé/lit, de découvrir de nouveaux auteurs et artistes, de rencontrer des lecteurs.
Sceptique parce que j’avais déjà mis les pieds sur Discord sans avoir trouvé ça très facile à utiliser et que j’aime feuilleter les livres.
Mais le scepticisme n’était pas de taille face à l’envie de participer à un salon, de parler de livres, de découvrir de nouveaux artistes et je suis ravie d’avoir passé deux jours à/sur Virtua’livres !

Quand Virtua’Livres a « ouvert » ses portes, j’ai pĂ©nĂ©trĂ© dans les couloirs numĂ©riques du salon sans trop savoir Ă  quoi m’attendre. J’avais (un peu) regardĂ© Ă  l’avance les prĂ©sentations des exposants, mais j’en connaissais peu : l’occasion d’en dĂ©couvrir beaucoup !
En salon, j’aime butiner. Etre attrapée par une couverture, une illustration, une rencontre,… Je trouvais cela difficile à reproduire en consultant les présentations dans les salons textuels…
Mais néanmoins, ça a bien marché : une présentation, une couverture, un jeu de mots, une animation… Plusieurs éléments invitaient à venir en visite, à pénétrer dans la salle d’attente des salons vocaux des exposants. J’ai fait plusieurs stands (sans trouver le temps de tout faire, forcément), participé à des salons vocaux et aux deux conférence proposées, assisté à des live/stream d’illustrations et d’une peinture. J’ai d’ailleurs particulièrement apprécié cet aspect du salon : voir la progression d’illustrations numériques et d’une peinture au fil du salon est impressionnant. J’ai également la chance d’avoir gagné un livre numérique de Séma éditions grâce au tirage au sort organisé par Crom! : Les Chercheurs du Temps d’Emmanuelle Nuncq.
Bref, j’ai passé deux bonnes journées en compagnie d’auteurs, d’artistes et de lecteurs, j’ai découvert discord (tellement découvert que je commence même à m’y installer un peu) et des créateurs avec beaucoup de curiosité.

Du côté visiteur, je n’ai pas du tout remarqué le manque d’organisation mentionné par Luka. Les admins étaient réactifs et à l’écoute, guidant et répondant aux questions avec clarté et rapidité. Je crois même que je commence à comprendre comment discord fonctionne…
J’ai été chaleureusement accueillie par les organisateurs, les administrateurs et les exposants, j’ai fait de belles découvertes et de sympathiques rencontres et j’ai hâte d’explorer la prochaine édition !
Merci Séma éditions, les admins et les organisateurs ! Grâce à vous, une idée origéniale a vu le jour !

Ă€ bientĂ´t,
Marine


Concernant la prochaine Ă©dition :
Date : 25 et 26 avril, 14h-22h
Pour ĂŞtre visiteur : rdv sur le discord, par lĂ 
Pour être exposant : il faut envoyer votre candidature par mail avant le 12 avril à michael.schoonjans@gmail.com et rejoindre le discord (toujours au même endroit) pour finaliser l’organisation. Ils recherchent : des écrivains, des éditeurs, des libraires, des musiciens, des artisans et des youtubers/vidéastes internet.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s