Chroniques, Littératures de l'imaginaire

📚⎜Gemmae – A. Weisseldinger

Une rencontre bouleversement
MystÚre surgi du passé
Une rencontre reconstruction
En quĂȘte de soi

Livre’jour Ă  tous,

J’ai rencontrĂ© Audrey au fil des salons virtuels de l’annĂ©e derniĂšre, une chronilectrice passionnĂ©, passionnante, impliquĂ©e et pleine d’énergie ! C’est une de mes plus belles rencontres livresques !
Quand elle a annoncĂ© la sortie de son roman, j’étais ravie et impatiente. Je suis extrĂȘmement touchĂ©e qu’elle me l’ai proposĂ© en service presse. Merci beaucoup Audrey !

Couverture Gemmae A Weisseldinger

Gemmae


SĂ©rie : Gemmae /T1

Plume : Audrey Weisseldinger

Édition : Auto-Ă©dition (site autrice)

Pinceau (illustrations) : Eva Raynal (instagram

Pinceau (graphisme) : J. Robin (site

Résumé

San Francisco. Depuis l’enfance, Eleena se dĂ©bat avec une maladie inconnue. Le sommeil l’emporte Ă  l’improviste et des rĂȘves saisissants la hantent. Ce mal la rend Ă©trange aux yeux de son pĂšre qui la rejette de toutes ses forces

NaĂŻel. Ils sont quatre au pied de cette roche mystique. Thyn assouvit son goĂ»t du savoir ; Ewendyn, princesse de MelfoliĂ«, a Ă©tĂ© appelĂ© par la curiositĂ© ; AĂ«wĂ« fuit le massacre de son village ; Nerygan ne donne pas d’explications. Quatre personnes qui ne se connaissent pas et une inconnue inconsciente qui semble avoir surgi de la roche.
Cette improbable rencontre vient Ă©branler leurs convictions et les jettent sur des routes oĂč dangers, secrets et bouleversements les attendent


La princesse abaissa son poignard et se dirigea d’un pas Ă©lĂ©gant vers son Ă©talon qui broutait paisiblement. AĂ«wĂ« choisit ce moment-lĂ  pour revenir, les bras chargĂ©s de petit bois. Elle installa sans un mot les bases d’un feu de camp Ă  l’abri de tout courant d’air. Thyn allait se munir de pierres afin d’allumer le foyer quand AĂ«wĂ« l’arrĂȘta d’un geste net, le regard pĂ©tillant. Elle tendit sa main gauche devant elle et ses yeux s’assombrirent. ConcentrĂ©e, elle fit naĂźtre au creux de sa paume un cristal d’un rouge Ă©carlate. Flottant Ă  quelques centimĂštres au-dessus de sa main, la pierre immatĂ©rielle scintillait de toute part. Thyn et la princesse esquissĂšrent un pas en arriĂšre par mĂ©fiance, tandis que le nomade, tout juste revenu de sa chasse, laissait tomber son butin Ă  terre. AĂ«wĂ« ouvrit alors sa main droite face au tas de bois. Une flammĂšche en jaillit, allant se loger au coeur des brindilles. Le feu se mit lentement Ă  crĂ©piter. Lorsque la jeune fille jugea son travail achevĂ©, elle referma la main gauche affichant un air satisfait, son air malicieux ayant dĂ©finitivement remplacĂ© la posture craintive de leur rencontre. Cependant, cette mimique disparut bien vite lorsqu’elle croisa le regard horrifiĂ© de la combattante, et celui assassin du chasseur.
« Vous ne connaissez pas cette magie ?
– Si. Trùs bien, lñcha l’homme au cheveux de jais.
– Je croyais que tous les maĂźtres des Gemmes avaient Ă©tĂ© Ă©radiquĂ©s lors de la derniĂšre guerre. Ceux qui naissent de nos jours sont gardĂ©s captifs, jusqu’à ce qu’on puisse neutraliser ce don Ă  l’aide d’une amputation, rĂ©pondit Ewendyn, retrouvant son aplomb. J’aimerais bien savoir oĂč tu vis, pour qu’on te laisse libre ainsi.

Mon avis

Il m’a fallu plusieurs chapitres avant de vĂ©ritablement pĂ©nĂ©trer dans l’histoire. Le dĂ©but du roman Ă©tait un peu trop explicatif Ă  mon goĂ»t, certaines relations se sont trĂšs vite tissĂ©es. Puis, il y a eu un moment de bascule, un passage qui m’a liĂ©e aux personnages et Ă  leurs cheminements, et j’ai achevĂ© ma lecture d’une traite !

J’ai trĂšs vite accrochĂ© avec l’univers d’Audrey !
NaĂŻel est un monde trĂšs dĂ©veloppĂ©, fouillĂ© et construit. Peuples, pays cultures, coutumes, histoire et lĂ©gendes densifient cet univers par leur diversitĂ© et leur richesse ! NaĂŻel est un environnement vivant, crĂ©dible et approfondi. D’ailleurs, les astres ont Ă©tĂ© nommĂ©s et les expressions courantes ont Ă©tĂ© adaptĂ©, par exemple, les personnages marchent sous un Riel de plomb et non sous un Soleil de plomb. Ce soucis du dĂ©tail a favorisĂ© mon immersion et m’a fait extrĂȘmement plaisir !
J’ai beaucoup apprĂ©ciĂ© cette visite-exploration et il me tarde de la poursuivre dans le second tome !
Le systĂšme de magie m’a Ă©galement beaucoup plu ! Il est original et profondĂ©ment ancrĂ© dans l’histoire du monde. La maĂźtrise des Gemmes permet d’influer sur l’environnement en s’appuyant sur les forces naturelles : c’est une puissance de vie et d’Ă©quilibre, mais aussi une Ă©nergie complexe, dont les usages sont variĂ©s et dĂ©pendant des personnes qui emploient cette magie.

J’ai eu besoin de davantage de temps pour m’attacher aux personnages, pour les laisser m’emporter. Des liens complexes se tissent entre eux : mĂ©fiance, crainte, empathie, confiance et entraide cimente leur coopĂ©ration.
Thyn et AĂ«wĂ« ont vite su me convaincre ! Ils dĂ©gagent une fraĂźcheur, une sincĂ©ritĂ© et une force en nuances de doutes qui les rendent particuliĂšrement attachants et crĂ©dibles ! Ils apportent un liant de convivialitĂ© Ă  leur groupe, une douceur Ă  la coopĂ©ration, une entraide Ă  la cohabitation. Tous deux ont doit d’apprendre et de comprendre, ce qui permet d’en dĂ©couvrir davantage sur NaĂŻel !
J’ai eu davantage de mal avec Ewendyn. Au dĂ©but du roman, cette derniĂšre est altiĂšre, capricieuse et dirigiste. Toutefois, sa rencontre avec les autres personnages (et notamment avec AĂ«wĂ«) et une confrontation douloureuse Ă  son passĂ©, la font progressivement Ă©voluer et l’ouvre au monde qui l’entoure.
Quant Ă  Nerygan, ce personnage est indescriptible ! Il cultive ses secrets, ne laisse rien l’atteindre, reste droit dans ses convictions et ses objectifs et assume ses dĂ©cisions.

AprĂšs un dĂ©but qui introduit l’univers et les personnages, le rythme du rĂ©cit se fluidifie et s’intensifie ! L’intrigue nous entraĂźne Ă  travers NaĂŻel, Ă  la rencontre des peuples et des cultures, Ă  la dĂ©couverte de paysage variĂ©s, sur un chemin semĂ© d’embĂ»ches et de pĂ©rils qui ne sont pas toujours oĂč on les attend.
Ces rebondissements forgent les personnages, tissent leurs relations, exacerbent leur convictions et approfondissent leur connaissance de NaĂŻel. Ils les entraĂźnent bien plus loin que prĂ©vu, sur des sentiers inconnus, vers des mystĂšres tapis dans l’ombre.

Audrey a fait le choix de l’auto-Ă©dition car elle souhaitait travailler sur l’objet-livre et le rĂ©sultat est sublime ! Le livre chatoie et scintille, la mise en page est superbe, les illustrations sont magnifiques et la qualitĂ© d’impression est fabuleuse ! J’avais (presque) peur de l’abĂźmer en le lisant tant il est beau !
Elle a Ă©galement prĂ©parĂ© des box pour le lancement du roman qui sont Ă©galement d’excellente qualitĂ© avec de nombreux goodies que j’adore !

Le mot de la fin

Je connaissais la chronilectrice, je suis ravie d’avoir dĂ©couvert l’autrice ! L’univers de Gemmae est extrĂȘmement fouillĂ© et construit et il me tarde de la retrouver et de poursuivre mon exploration dans le second tome ! J’ai beaucoup apprĂ©ciĂ© ma lecture !
Certaines questions sont restĂ©es en suspens, certains points appellent de nouvelles prĂ©cisions, mais l’univers et l’objet m’ont conquise !

À bientît,
Marine

Image d’en-tĂȘte rĂ©alisĂ©e avec Canva.