📚⎜ Le soulèvement des fiefs – C. Abecassis Weigel

Bonjour,
Un voyage très réussi à travers un univers qui revisite mythologies et croyances, un récit bien mené et des rebondissements : j’ai beaucoup apprécié mes retrouvailles avec les personnages du T1 (clic) et la découverte de Faneas !
Merci beaucoup Charlotte pour cette lecture !

Titre : Le soulèvement des fiefs
Série : Les Prélats de Faneas /T2
Plume : Charlotte Abecassis
Édition : auto-édition (clic)

Résumé
Blessée, meurtrie par la trahison de Klay et l’enlèvement de Sora, Astéria oblige Cléora et Noctis à gagner Faneas avant la fermeture du portail.
Autrefois splendide et prospère, Faneas porte les marques douloureuses de l’invasion endorine. Dans les contrées traversées par les trois amis et Kellas, les habitants ne semblent plus que résignation et désespoir. Sauf peut-être à l’Ouest, vers le mont Ase Gard, où Frey résiste avec sa troupe de rebelles…

❝ Comme pour confirmer ses dires, un petit village se dessina à l’orée du bois. Le hameau comptait une vingtaine de maisonnées tout au plus. Les habitations étaient simples et plutôt petites, avec des toits ronds en brique orange. Toutes les maisons de la plaine d’Albeth étaient faite dans ce style que Cléora avait toujours trouvé humble, mais magnifique. Pourtant, cette fois, les choses étaient différentes. Les maisons qui lui avaient toujours paru si paisibles étaient à présent silencieuses, usées et paraissaient tristes. Le village tout entier semblait las et misérable. Toutefois, malgré la méfiance et la pauvreté, une vieille femme accueillit Noctis, Cléora et Asté dès qu’elle vit que cette dernière avait besoin de soins. Kellas avait reprit son apparence de chat pour ne pas se faire remarquer et les suivait de loin.
Pendant qu’Asté se reposait et reprenait des forces, la vieille villageoise conta à Noctis les sombres événements que son peuple avait du traversé en son absence. Comme Cléora le redoutait, le temps s’était écoulé différemment entre la Terre et Faneas. Cela faisait maintenant dix ans qu’Asté et ses compagnons avaient quitté leur pays pendant la bataille de Baseen-Dar, et vingt ans depuis le départ de Noctis et de Kaede. ❞

Mon avis
Dans ce deuxième tome, l’aventure prend une nouvelle saveur sur les chemins de Faneas. La saveur des retrouvailles, des découvertes et de l’amitié qui se tisse, avec un soupçon de danger et un élan vers l’avenir.

J’ai beaucoup apprécié de retrouver les personnages du premier tome !
Astéria, Cléora, Noctis et Kellas découvrent un pays très différent de celui de leurs souvenirs, ravagé par la guerre. Sur les chemins, unis par un même amour de leur pays et une même colère de son invasion, ils apprennent à se connaitre et approfondissent leurs liens.
Chacun a un caractère bien marqué, bien trempé, et l’amitié ne va pas sans heurts. Crédibles par leur sautes d’humeur, attachants par leur sensibilité, complémentaires par leur magie et leur caractère, Astéria et sa bande prennent progressivement conscience de leur puissance et de leur mission.

Faneas s’anime au fil des chapitres et de la marche des personnages. Les descriptions alternent entre souvenirs et réalité pour nous donner à voir la complexité et la féérie de cet univers de fantasy.
Faneas entremêle les références et les mythes pour proposer un univers original, riche et qui est propre à l’autrice. Je n’en dirais pas plus pour ne pas gâcher la surprise, mais je vous invite à consulter le plan de l’univers disponible sur le site pour essayer de les deviner ;).

L’intrigue se déroule, fluide, dynamique et entrainante. Les magies se révèlent dans toute leur puissance, les fiefs se réveillent en rencontrant l’espoir. Le temps s’accélère. Les prélats doivent faire vite.

La plume file sur les pages et les chapitres, à travers les chemins de Faneas. Elle montre, suggère et donne à voir. Elle entraine le lecteur avec elle, sur ses pas, le guide dans les détails du monde et les recoins des esprits des personnages.

Le mot de la fin
Une lecture fluide, entrainante et agréable. L’univers est bien construit et se ré-approprie des mythes avec adresse, les personnages s’approfondissent grâce à leurs aventures et à l’amitié qui éclot et se renforce. J’ai voyagé avec beaucoup de plaisir dans cet autre monde sur les pas d’une bande que j’apprécie de plus en plus et j’ai hâte de les retrouver dans le tome suivant.

Ă€ bientĂ´t,
Marine

Image d’en-tĂŞte rĂ©alisĂ©e avec canva.

Ce livre Ă©mane d'un SP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s